Dossier : l’adver-tainment

Ces cinq dernières années, le paysage de la publicité sur internet a fortement changé. Le développement du rich média a ouvert des opportunités techniques laissant parler la créativité des agences de pub.

Une communication publicitaire d’un genre nouveau a ainsi vu le jour : l’”advertainment”, contraction de l’anglais advertisement (publicité) et entertainment (divertissement). Cette nouvelle forme hybride qui délaisse progressivement l’aspect informatif (spécificité, qualité, coût du produit) pour se concentrer sur le divertissement revêt différents aspects :

1. le développement de nouveaux formats qui abandonnent le pushing du pop up des années 2000 pour aboutir à de nouvelles formes de communication (pull, teasing, individualisation du message et floating) (article E-publicité : la fin de la communication intrusive ?)

2. l’exploitation de la communication interactive et personnalisée (multicannal et jeux) (article : E-publicité : l’explosion de l’interactivité)

3. la montée en puissance de l’UGC (user generated content) qui reflète l’appétence des internautes pour certaines marques et la croissance de leurs compétences en termes de créativité et de graphisme (e-publicité : le phénomène UGC)

4. l’influence de l’art cinématographique et la tendance aux spots longs signés par de grands réalisateurs (e-publicité : l’avènement de l’ère vidéo)

— Ecrit par IDPI

Réagissez