IdPi cherche un stagiaire insight / data scientist pour son observatoire de la haine en ligne

charlie

Dans le cadre d’un projet d’analyse en partenariat avec plusieurs institutions publiques et think tanks, IDPI, le laboratoire du cabinet de conseil en stratégie et communication Antidox, cherche un(e) stagiaire Insight / data scientist, notamment spécialisé en analyse de données ou sociologie quantitative. La personne aura en charge un projet d’analyse de l’opinion sur internet, centré sur les discours de haine en ligne (différentes formes de racisme, antisémitisme, sexisme, homophobie…). Ce projet de recherche appliquée poursuit deux objectifs : contribuer à éclairer les décideurs publics sur les formes que prennent les « discours de haine » dans le numérique ; contribuer à élaborer et structurer de nouvelles méthodologies d’analyse de l’opinion, scientifiquement fondées et centrées sur l’opinion spontanée présente dans les espaces numériques.

 

Principales missions :

–          Analyse de données qualitatives et quantitatives issues d’internet et des réseaux sociaux, dans un contexte de big data

–          Application de connaissances en datamining (études/algorithmes), machine learning, ou autres techniques mathématiques à des fins de compréhension des différentes formes de haine ou de créations de stéréotypes sur internet les espaces sociaux

–          Travail en coordination avec une équipe pluridisciplinaire composée d’une dizaine de chercheurs, consultants et dirigeants de start-ups impliqués dans le projet (spécialisés en sociologie, sémiologie, machine learning, data mining, cartographie des espaces sociaux et des controverses, e-réputation, e-influence, veille d’opinion, community management…)

–          Rédaction de notes de veille et études relatives à l’observation

 

Compétences recherchées :

–          Connaissance (avec une forte appétence) des méthodologies des sciences sociales appliquées au web et aux réseaux sociaux (approches textométriques et sémiologiques, graphes, opinion mining…)

–          Maîtrise des principaux concepts et théories d’analyse en sciences sociales relevant du « hate speech », du racisme et des questions discriminatoires

–          Éventuellement pratique de la programmation et de l’analyse de données avec R et/ou Python et/ou SQL

–          Passionné(e) par le digital. Culture générale sur les technologies big data et machine learning

–          Rigoureux(se) et sachant prendre des initiatives en étant force de propositions

–          Aimant inventer les nouvelles voies et explorer les chemins de traverses

 

Envie d’imaginer les méthodes d’analyse d’opinion de demain ? Envoyez un CV ainsi qu’un mot de motivation à x.desmaison@idpi.fr

— Ecrit par IDPI

Réagissez